Arbres

Avantages et bienfaits

La présence des arbres en milieu urbain n’offre pas que des avantages esthétiques. Les arbres procurent de nombreux services :

  • Grâce Ă  la photosynthèse, les feuilles absorbent le CO2 et les autres polluants atmosphĂ©riques et procurent de l’oxygène (500 arbres matures sont nĂ©cessaires pour absorber la quantitĂ© de CO2 d’une automobile parcourant 20 000 km annuellement).
  • Ils procurent de l’ombre lors des journĂ©es chaudes et baissent les coĂ»ts de climatisation; offrent une rĂ©sistance au vent et rĂ©duisent sa vitesse, permettant d’économiser entre 10 % et 15 % de la facture de chauffage.
  • Ils protègent les sols en absorbant l’eau par leurs racines, attĂ©nuant les risques d’inondation.
  • Ils rĂ©duisent le bruit dans les villes (ex. : un terrain boisĂ© rĂ©duit le bruit de 6 Ă  8 dĂ©cibels par 30 mètres).
  • Ils amĂ©liorent l’esthĂ©tique du paysage bâti par leur texture, forme et couleur.
  • Ils ont une vĂ©ritable valeur monĂ©taire reconnue dans l’immobilier.
  • Ils soutirent plus de 7000 particules de poussière par litre d’air.
  • Ils servent d’habitat pour la faune.
  • Les aiguilles des sapins baumier et des pins contribuent Ă  Ă©liminer certaines bactĂ©ries.

Subvention

La Ville de Chambly offre une subvention pour encourager la plantation d’arbres sur son territoire.

Plantation d’arbre à racines nues

Choix de l’espèce
Il est nĂ©cessaire d’identifier la raison pour laquelle on dĂ©sire planter un arbre (obtenir de l’ombre, des fruits, ajouter de la couleur ou obtenir une protection contre le vent et les regards indiscrets). On doit ensuite dĂ©terminer l’endroit oĂą il sera plantĂ© et voir s’il y a suffisamment d’espace pour un grand arbre ou juste assez pour un petit. Il faut considĂ©rer les fils Ă©lectriques, les infrastructures souterraines et prendre en considĂ©ration les essences proscrites par la municipalitĂ©.

Pour vous assurer du choix de l’arbre, vous pouvez vous référer à ces deux sites :

 Plantation

  • Éviter le stress tel que le soleil et le vent. Garder les racines Ă  l’humiditĂ© jusqu’à la plantation.
  • Creuser assez grandement pour y Ă©taler les racines. Ameublir le fond et ajouter du compost au besoin.
  • Ajouter de l’eau pour crĂ©er une boue homogène, afin d’empĂŞcher la formation de poches d’air autour des racines.
  • DĂ©poser Ă  la bonne profondeur et recouvrir jusqu’au collet (cicatrice Ă  la base du tronc).
  • PrĂ©parer une cuvette d’arrosage, en crĂ©ant un bourrelet de terre autour du trou. Arroser pour remplir la cuvette.
  • Couvrir la cuvette de paillis, en prenant soin de libĂ©rer le tronc entre 10 et 15 centimètres pour qu’il ne soit pas en contact avec l’humiditĂ©.
  • Installer un repère ou un tuteur pour Ă©viter de piĂ©tiner votre arbre.

Après la plantation

  • Un arrosage hebdomadaire est conseillĂ© (2 Ă  3 en pĂ©riode de canicule).
  • L’arrosage est important pour les deux premières annĂ©es car le rĂ©seau racinaire se dĂ©ploie.
  • Arroser lentement, mais longtemps, Ă  l’intĂ©rieur de la cuvette.

Entretien et taille des arbres

  • Lorsqu’on coupe une branche, une blessure est crĂ©Ă©e. Pour que la plaie se referme rapidement, la surface doit ĂŞtre la plus petite possible. Peu importe l’angle dans lequel on coupe la branche, l’important est d’être le plus près possible au-dessus du collet (voir image ci-dessous). Il ne faut pas enlever le collet, qui retarderait la cicatrisation, ni laisser de chicot pouvant entraĂ®ner un pourrissement dĂ» Ă  l’invasion de bactĂ©ries ou de champignons.
  • Pour Ă©laguer les grosses branches, il suffit de faire trois entailles. La première, partielle, doit ĂŞtre effectuĂ©e entre 30 et 60 cm du tronc, en-dessous de la branche, pour Ă©viter un dĂ©chirement. La seconde, complète, doit ĂŞtre faite au-dessus de la branche, Ă  2,5 cm de la première (encore plus loin du tronc) pour enlever le poids de la branche. La troisième, complète, doit ĂŞtre opĂ©rĂ©e au-dessus du collet de la branche, pour enlever le chicot.
  • Aucun produit pour couvrir les plaies n’a prouvĂ© son efficacitĂ©. Il faut Ă©viter de les recouvrir de peinture ou autre enrobage car ils procurent un habitat de prĂ©dilection pour les insectes et micro-organismes. Un arbre en santĂ© et vigoureux fermera ses plaies rapidement et sans aide.
  • Les branches mortes, malades, dangereuses et cassĂ©es peuvent ĂŞtre enlevĂ©es en tout temps et aura peu d’effet sur la croissance. Les autres types de coupe doivent prĂ©fĂ©rablement ĂŞtre effectuĂ©es Ă  la fin du printemps ou en dĂ©but d’automne, alors que la montĂ©e de la sève n’est pas Ă  son maximum.
  • Éviter de couper les branches de plus du tiers de la hauteur de l’arbre ou prĂ©lever plus de 30 % de la cime vivante, sinon la croissance de l’arbre ralentira.

RĂ©glementation

Pour protéger et améliorer son patrimoine arboricole, la Ville de Chambly a inclus dans ses règlements des dispositions concernant la plantation, la coupe et la protection des arbres.

Information :