Chambly relance la campagne 𝐿’ℎ𝑒𝑟𝑏𝑒 𝑎̀ 𝑝𝑜𝑢𝑥, 𝑜𝑛 𝑒𝑛 𝑣𝑖𝑒𝑛𝑑𝑟𝑎 𝑎̀ 𝑏𝑜𝑢𝑡 !

La Ville de Chambly souhaite mobiliser les citoyens pour lutter contre l’herbe à poux. Pour ce faire, elle les incite à arracher les plants qui se trouvent sur leur terrain et à participer à un événement dédié à cette opération, le 15 juillet prochain.

Pourquoi arracher l’herbe à poux ?

  • Cette plante annuelle est la principale cause de rhinite allergique saisonnière dans le nord-est de l’Amérique du Nord; elle est responsable d’environ 75 % des allergies aux pollens, qui touchent près d’un Québécois sur dix.
  • Vers la mi-juillet, l’herbe à poux commence à fleurir et à produire du pollen, ce qui amplifie les risques d’allergies.
  • Pour limiter sa propagation, il est préférable de procéder à l’arrachage idéalement avant sa floraison, qui constitue la meilleure solution à long terme.
  • Une fois arrachés, les plants peuvent simplement être déposés dans l’Organibac.

Journée d’arrachage

  • La Ville invite les citoyens à participer à une journée d’arrachage d’herbe à poux, le 15 juillet, dès 9 h, au kiosque situé devant le Centre nautique Gervais-Désourdy, en apportant seaux et gants. En cas de pluie, l’activité sera remise au lendemain.
  • Cette initiative, réalisée en collaboration avec l’organisme Éco-citoyens Chambly, vise à limiter la propagation de l’herbe à poux dans la région.

Comment reconnaître l’herbe à poux ?

  • Cette plante peut atteindre deux mètres de hauteur.
  • Elle se démarque par son feuillage dentelé, semblable à celui des carottes.
  • On la retrouve principalement sur les sols peu fertiles de terrains perturbés, tels que : bordures de routes et de trottoirs, terrains vacants ou en construction, etc.

Liens connexes

Limiter la présence de l’herbe à poux dans votre environnement – Ville de Chambly

Herbe à poux – Ville de Chambly

Espèces indésirables – Ville de Chambly

Pour information

Service des travaux publics, 450 658-2626, travaux.publics@ville.chambly.qc.ca