PPU centre-ville patrimonial et récréotouristique de Chambly : la Ville procède à une reddition de comptes

CHAMBLY, LE 27 SEPTEMBRE 2022 – La Ville de Chambly procède à une reddition de comptes, à la suite de l’adoption du programme particulier d’urbanisme (PPU) centre-ville patrimonial et récréotouristique de Chambly par le conseil municipal, lors de l’assemblée du 6 septembre 2022. 

La Ville de Chambly a bénéficié de la collaboration et de l’expertise de la firme L’Atelier Urbain pour les différentes étapes entourant la réalisation du PPU, dont la démarche a été amorcée en février 2021. Pour ce faire, elle a procédé à la tenue de cinq séances de travail permettant la mise en commun; l’intégration des attentes, des idées et des expériences d’une cinquantaine d’acteurs du milieu et de partenaires du développement. Ceci, afin que la planification et la croissance du centre-ville reflètent les choix de la communauté et que l’on retienne les idées et les commentaires faisant consensus.

En plus de relever les forces, les faiblesses, les opportunités et les défis permettant de dresser un diagnostic; l’on énonce une vision : L’harmonie règne au centre-ville. Que ce soit entre la nature et les activités, entre le patrimoine et le développement urbain, entre les résidants et les visiteurs, l’authenticité du lieu tourné vers ses plans d’eau d’une qualité exceptionnelle et ses paysages fait le bonheur des citoyens, touristes et gens d’affaires.

Centre-ville : trois orientations et leurs objectifs d’aménagement

D’abord, son authenticité remarquable révélée par son patrimoine et son histoire, qui continue de s’écrire dans l’architecture des nouveaux projets et l’esprit de communauté. L’on vise à préserver et mettre en valeur le patrimoine bâti; contribuer à la création du patrimoine de demain; atteindre l’équilibre des fonctions et répondre aux besoins futurs d’hébergement; consolider l’esprit de communauté.

Ensuite, son identité qui passe par la force de l’eau et le génie humain dans ses aménagements, pour concevoir des rues et des espaces publics à la hauteur de la richesse de son paysage. L’on souhaite tourner les aménagements vers le bassin et le canal; améliorer et créer de nouveaux lieux de rassemblement; révéler l’identité du centre-ville autour de son patrimoine.

Finalement, il est le cœur de l’écosystème d’affaires et culturel de Chambly, une destination conviviale et accessible, qui profite de l’achalandage régional pour stimuler son économie locale. L’on veut créer un réseau synergique entre les gens d’affaires; investir le domaine public pour le rendre agréable et sécuritaire; optimiser l’accès et l’utilisation des stationnements et du transport collectif.

Consultations publiques

Tel que le requiert la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, la municipalité a lancé une première consultation publique écrite, laquelle s’est déroulée du 9 au 25 juin 2021, qui s’est avérée fort productive et enrichissante. Cette démarche a engendré une centaine de commentaires et une trentaine de questions, qui ont été adressés aux élus. Ceux-ci portaient principalement sur : le bassin de Chambly, le patrimoine, la densification, le développement durable, la diversité sociale, les finances, le nouveau tracé de rue et le transport actif. Précisons qu’à la suite de cet exercice, le PPU a été modifié, mais n’a pas été entériné par le conseil municipal.

Voilà pourquoi la démarche a été relancée en juin 2022 par le biais d’une assemblée publique de consultation, qui s’est déroulée en présence de quelque 65 personnes. Celle-ci a donné lieu à 59 commentaires (dont 14 écrits) et une dizaine de questions. L’ensemble des sujets portaient cette fois sur : le bassin de Chambly, le patrimoine, la densification, le développement durable, le logement abordable, le nouveau tracé de rue, le transport actif, la qualité de l’eau et l’environnement.

À la lumière des interventions recueillies dans le cadre de cette récente assemblée publique de consultation, notons que les élus ont souhaité voir certaines modifications et précisions apportées au PPU, en lien avec les huit grands thèmes abordés.

   1) Le bassin et l’eau

La Ville étudiera les possibilités permettant de favoriser les accès publics à l’eau.

   2) Densité

En ce qui a trait à la hauteur des bâtiments sur l’avenue Bourgogne, une hauteur de quatre étages sera maintenue entre les lieux historiques nationaux du Canal-de-Chambly et du Fort-de-Chambly, et de deux étages pour le reste de l’avenue, du côté du bassin. Sept étages seront permis sur le boulevard De Périgny.

La notion de zonage incitatif (Bonus Zoning) a été retirée et remplacée par l’obligation d’établir une servitude favorable à la municipalité dans la partie arrière des terrains, dans les cas de redéveloppement. La norme sur les marges latérales proportionnelles au nombre d’étages est maintenue.

   3) Développement durable

Il n’y aura pas d’ajout lié à l’impact environnemental découlant de la démolition d’un immeuble. La municipalité étudiera plutôt la possibilité d’intégrer certains articles à la réglementation liée à la démolition d’immeubles, au besoin. Cependant, elle s’assurera d’optimiser l’utilisation de son Écocentre.

Quant au souhait d’augmenter les exigences environnementales et le développement durable pour les nouveaux bâtiments, soulignons que ce sujet est déjà abordé dans le règlement sur les redevances, qui s’applique actuellement à l’ensemble du territoire. Aucune norme ne sera donc ajoutée au PPU à cet effet.

   4) Développement immobilier

En ce qui a trait au développement du terrain du Motel Mon Repos, il sera possible d’ajouter un usage résidentiel multifamilial de sept logements et plus en arrière-lot, dans la zone C-005. Cependant, les bâtiments faisant face à l’avenue Bourgogne devront être mixtes avec des locaux commerciaux au rez-de-chaussée. La hauteur des bâtiments est maintenue à six étages; les immeubles résidentiels verront leur ratio de cases de stationnement réduit à une case par logement pour l’ensemble du secteur couvert par le PPU.

   5) Logement social

En ce qui concerne le développement du lot 2 573 877 pour accueillir du logement social, soulignons que le règlement sur les logements sociaux prévoit déjà une contribution et que seule la contribution est requise.

   6) Patrimoine

Spécifions que les mandats d’archéologie seront dorénavant exigés uniquement lorsque le potentiel est exceptionnel; ils ne seront pas exigés systématiquement pour tous les projets au centre-ville. Par ailleurs, le motel situé au 1860, avenue Bourgogne ne sera pas ajouté à l’inventaire patrimonial et aucune étude ne sera exigée en ce sens. Il est à noter que l’histoire du Fort-de-Chambly et de sa banlieue militaire ne sera pas détaillée au PPU puisque le plan d’urbanisme traite déjà de l’histoire de Chambly.

   7) Titre du PPU

Le titre du document a été modifié pour PPU centre-ville patrimonial et récréotouristique de Chambly, afin d’y intégrer une notion historique.

   8) Transport actif

Afin de favoriser le transport actif, le prolongement de la rue Caron jusqu’au canal sera intégré en partenariat avec Parcs Canada.

Ce PPU constitue un geste concret visant à renforcer le caractère distinctif de la Ville de Chambly, en misant sur ses éléments identitaires. Bien que la croissance de son centre-ville soit synonyme de vitalité économique, elle engendre une forte pression immobilière sur les espaces bâtis et naturels qui, en grande partie, constituent son patrimoine. Ce document officiel de planification prévoit ainsi une planification détaillée d’un secteur faisant face à d’importants changements et pressions en matière de développement immobilier. Il permet à la municipalité de préciser sa vision et ses intentions d’aménagement pour son centre-ville patrimonial et récréotouristique; de répondre à de sérieux enjeux de mise en valeur patrimoniale, de mobilité et de préservation du cadre de vie pour la population chamblyenne.

Le découpage proposé pour le centre-ville est issu d’une analyse des caractéristiques morphologiques. Des normes sont à prévoir pour chacun des types de milieux : parcs et espaces verts, urbain patrimonial, urbain paysager, urbain compact, et civique.

Programme de mise en œuvre

Plusieurs actions sont envisagées dans le cadre de la mise en œuvre du PPU, permettant de concrétiser la vision, les améliorations et l’évolution du centre-ville. L’évaluation des retombées fiscales projette que si les projets en construction atteignent la moitié de leur plein potentiel, ils pourraient générer des revenus supplémentaires de 15 M$ d’ici 20 ans; ils pourraient s’élever à 30 M$ s’ils atteignent leur plein potentiel.

Pour ce faire, l’on souhaite procéder à l’aménagement : d’une nouvelle rue parallèle au boulevard De Périgny (voie de contournement) et d’un sens unique sur l’avenue Bourgogne, entre le boulevard Fréchette et la rue Maurice; déplacer la rue Migneault vers le sud; ajouter du stationnement sur les boulevards Fréchette et De Périgny; favoriser les accès publics à l’eau.

L’on compte également relier les différents attraits du centre-ville par le rappel de l’eau, que ce soit : l’aménagement de fosses de biorétention le long de l’avenue Bourgogne et de la nouvelle rue parallèle au boulevard De Périgny, le canal longeant des espaces clés et l’ajout de fontaines. À cela s’ajoutent des pratiques de gestion optimales des eaux pluviales intégrées aux aménagements paysagers, afin d’assurer la qualité des eaux rejetées vers le bassin.

De plus, l’on souhaite intervenir sur les terrains appartenant à la municipalité en procédant à leur réaménagement. Il est à noter que le PPU prévoit aussi un programme d’acquisition d’immeubles pour le centre-ville, lui permettant d’acquérir tout immeuble dans ce secteur, pour l’aliéner ou le louer. La Ville peut aussi détenir et administrer ces immeubles; exécuter tous les travaux d’aménagement, de restauration, de démolition ou de déblaiement requis.

Prochaines étapes

À la suite de l’adoption du PPU par le conseil municipal, l’on déposera un avis de motion et les règlements de concordance lors de l’assemblée du 4 octobre 2022, en vue d’être adoptés par les élus le 1er novembre et entrer subséquemment en vigueur.

Qu’est-ce qu’un PPU ?

Rappelons qu’un programme particulier d’urbanisme est un outil permettant à une municipalité de fixer des objectifs et des mesures pour les atteindre. Il contribue à identifier les principes généraux d’aménagement; à ajouter ou à retirer des usages; à modifier le nombre minimal et maximal d’étages et de logements autorisés par secteur; à prévoir l’aménagement d’espaces publics et communautaires; à identifier les normes et les standards architecturaux; à tracer de nouvelles voies et à revoir l’aménagement de rues existantes; de même qu’à modifier et à optimiser le stationnement public.

Pour consulter le dossier lié au programme particulier d’urbanisme (PPU) pour le centre-ville patrimonial et récréotouristique de Chambly et le document final qui en découle et qui a été adopté, il suffit de se rendre sur la plateforme espacechambly.ca, sous la rubrique du même nom.

Pour plus d’information sur le sujet, les citoyens sont invités à communiquer avec le Service de la planification et du développement du territoire au 450 658-0537.

-30-