Jardins urbains

Comment profiter de récoltes abondantes tout l’été

Manger des légumes issus de son jardin est certainement l’un des petits plaisirs que nous offre l’été. Voici quelques conseils pour maximiser votre rendement et profiter de vos récoltes jusqu’à l’arrivée de l’automne.

Durant l’été

Ne laissez pas d’espaces vides dans votre potager. Dès qu’un rang se libère, vous pouvez y semer des légumes à croissance rapide. C’est ce qu’on appelle un semis successif.

Parmi les légumes et les fines herbes à privilégier, vous retrouverez : la laitue, le radis, le bok choy, la betterave ou encore la coriandre. L’espace où vous planterez vos semences doit cependant bénéficier d’une bonne période d’ensoleillement.

À la fin de l’été

À la mi-août, on peut planter des végétaux qui tolèrent mieux les températures plus fraîches, tels que l’épinard, les pois, le bok choy, la carotte, la betterave et le chou d’automne.

À l’automne

Les caïeux d’ail peuvent être plantés entre la mi-septembre et la fin du mois d’octobre, environ un mois avant le gel du sol. Cela permettra aux racines de croître tranquillement durant l’hiver.

En tout temps

L’utilisation de paillis et de matières organiques permettra de favoriser et de préserver la vie dans le sol.

Planter une diversité d’espèces comestibles et non-potagères (fleurs et plantes indigènes) peut vous aiderà la lutte biologique de votre jardin.

Si vous manquez d’espace, pensez à utiliser des structures verticales pour des plants de concombre ou encore de courgettes ! Une fois accrochés, ces légumes vous procureront de l’ombre et de l’intimité.

Jardins comestibles

Vous n’avez pas le pouce vert ou vous manquez d’espace ? La Ville de Chambly a aménagé à plusieurs endroits dans la municipalité des jardins comestibles.

Cette initiative a pour but de conscientiser les citoyens à la réduction de leur empreinte écologique tout en les initiant à la création d’un potager.

Venez vous servir, c’est gratuit !

  •  Centre administratif et communautaire de la Ville de Chambly, 56, rue Martel
  • À l’avant du Centre nautique Gervais-Désourdy (1577, av. Bourgogne)
  • Bacs à jardinage installés dans différents sites municipaux

7 bonnes raisons de pratiquer l’agriculture urbaine

  1. Embellir la ville par la création d’espaces verts.
  2. Contribuer à la réduction des îlots de chaleur, l’absorption des eaux pluviales et l’enrichissement de la biodiversité.
  3. Bénéficier d’une certaine autonomie alimentaire.
  4. Composter les restants de table et de jardinage pour enrichir le jardin.
  5. Découvrir de nouveaux aliments.
  6. Activité peu coûteuse, productive et durable.
  7. Développer et établir de nouvelles relations sociales.

Pour plus d’information, consultez le site Internet du Gouvernement du Québec : /www.quebec.ca/agriculture-environnement-et-ressources-naturelles/agriculture/agriculture-urbaine