Chambly agrandit son parc industriel, cristallise une importante zone de conservation de milieux naturels et consolide son parc-nature

La Ville de Chambly est heureuse d’informer les citoyens qu’elle entreprend des travaux d’agrandissement de son parc industriel; qu’elle cristallise une zone importante de son territoire dédiée à la valorisation, la protection et la conservation de milieux naturels; qu’elle procède à la consolidation et à l’aménagement du parc-nature Fonrouge.

Pour ce faire, la Ville de Chambly a ficelé nombre de dossiers et procédé à l’acquisition de plusieurs terres et terrains. Elle a fait preuve d’une créativité municipale remarquable, avec l’aval du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, afin de concrétiser ce projet très novateur, amorcé en 2016 et reconnu par l’Ordre des urbanistes du Québec en 2019.

Agrandissement du parc industriel

La Ville amorcera dans les prochains jours, des travaux liés à l’agrandissement de son parc industriel, qui permettront le prolongement des infrastructures pour les rues Samuel-Hatt et Jean-Baptiste-Many. Celles-ci favoriseront l’accès à une nouvelle zone industrielle de 1,9 million de pi², laquelle sera subdivisée en lots, qui seront mis en vente par appel de propositions dès le mois de juillet.

Les entreprises qui souhaitent s’y installer seront soumises à un processus de sélection des plus rigoureux. Aussi, elles devront répondre à un ensemble de critères précis, répondant à une vision actuelle, moderne, respectueuse et reflétant une série de valeurs. Elles devront détailler notamment : l’usage projeté de l’entreprise, la qualité architecturale du bâtiment principal, la qualité des aménagements paysagers du site, le pourcentage d’occupation au sol du bâtiment principal, la création d’emplois, la détention d’une certification environnementale ou technologique verte reconnue, être une entreprise locale, partager l’échéance pour la construction du bâtiment principal, assurer la réduction de l’entreposage et du transbordement et, garantir la réduction des nuisances.

Il importe de souligner que ce développement industriel, engendré par le développement de cette nouvelle zone, contribuera à la création de quelque 500 emplois et générera des retombées municipales et économiques positives des plus avantageuses, profitables à la collectivité.

Par ailleurs, la municipalité conservera un terrain de 190 000 pi² dans cette zone industrielle, lequel sera dédié à des fins municipales qui restent à déterminer.

Valorisation, protection et conservation des milieux naturels

Des études complétées dans le cadre des négociations avec le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques ont permis de déterminer les zones à fort potentiel de conservation du secteur. À la suite de quoi la Ville de Chambly a obtenu l’autorisation pour le projet de développement de la zone industrielle en milieu humide, en vertu de l’article 22 de la Loi sur la qualité de l’environnement (LQE). Ceci, conditionnellement à l’enregistrement d’une servitude de conservation des milieux naturels à l’intérieur du milieu urbain de 2,28 millions de pi², laquelle a été consignée en 2018. En plus de conserver les zones humides, la municipalité assure par la même occasion, la pérennisation du boisé mitoyen aux zones d’activités agricoles et industrielles.

Aménagement d’un parc-nature

La Ville a procédé à l’acquisition de 5,12 millions de pi2 de terres agricoles adjacentes au parc Fonrouge, permettant la concrétisation du parc-nature déjà connu et accessible à la population. Avec une superficie de 47 hectares, il devient ainsi le plus grand parc de la municipalité. Des aménagements projetés à l’automne 2022 et au printemps 2023 viendront améliorer son accessibilité et contribuer à un meilleur partage des usages, et ce, en plus d’intégrer un parcours mettant en valeur sa biodiversité.

À cet effet, Chambly a mandaté Nature Action Québec pour effectuer des études et des analyses préparatoires des milieux naturels caractérisant ce site. L’organisme a également réalisé un plan concept d’aménagement adapté, contribuant à la protection de la biodiversité, des milieux naturels et de la valeur paysagère. La programmation d’activités de plein air qui sera proposée selon les saisons, respectera du même coup, les secteurs sensibles et de conservation. Un réseau de sentiers permettra de mettre en relief une variété de paysages et d’écosystèmes, tout en assurant la protection des secteurs les plus sensibles.

Information : Service de la planification et du développement du territoire