Une campagne pour encourager la biodiversité des pelouses

Avec le printemps qui bat son plein, la Ville de Chambly profite de l’occasion pour lancer sa campagne « Je ne suis pas négligée, je suis diversifiée ! » afin de sensibiliser les citoyens à l’importance de la biodiversité des pelouses.

Exit le gazon vert parfait, bienvenue aux espèces indigènes qui composent naturellement la pelouse ! La municipalité propose aux résidants d’adopter un paysage durable pour la saison estivale, c’est-à-dire de ne pas user d’engrais ni d’arrosage et laisser la biodiversité faire son œuvre.

Les diverses herbacés qui colonisent naturellement les pelouses, telles que la digitaire, le chiendent, le trèfle blanc, l’oxalide, le pissenlit, la violette, le plantain majeur, le lierre terrestre, la fraise sauvage sont malheureusement considérées à tort comme de « mauvaises » herbes. Bien au contraire, elles possèdent de nombreuses vertus et devraient être célébrées ! Celles-ci ont pour propriété d’être nourricières, tolérantes, adaptées, colorées et même parfois comestibles !

Pour aider les abeilles

Saviez-vous qu’environ 75 % des plantes à fleurs ont besoin d’être pollinisées pour survivre ? En laissant pousser sur votre pelouse ou en plantant certaines espèces mellifères (qui produisent du miel), vous aidez les abeilles à se nourrir et à mieux effectuer leur travail. Asclépiade, agastache, herbes fines; les choix sont nombreux pour nos petites travailleuses jaunes et noires.

Les pissenlits sont aussi un choix printanier recherché par les abeilles. Il est fortement recommandé de les laisser fleurir.

D’ailleurs, la municipalité procédera sous peu à l’installation des ruches urbaines, aux quatre coins de la municipalité. Ce projet, lauréat du budget participatif 2021, sera en place dès juin.