Rappel de la réglementation sur les poules pondeuses à Chambly

La Ville de Chambly profite de l’arrivée du beau temps pour rappeler aux citoyens la réglementation municipale qui encadre la garde de poules pondeuses sur son territoire.

Cette pratique, qui gagne en popularité depuis quelques années, vient certainement avec son lot de responsabilités. La municipalité souhaite sensibiliser les citoyens à l’importance de bien s’informer sur le sujet afin de prendre des décisions éclairées, dans le respect de la réglementation municipale et du bien-être animal.

Ceux qui souhaitent faire l’élevage de poules pondeuses sont tenus de se procurer deux permis au préalable, chacun au coût de 25 $. Le premier est nécessaire pour la construction du poulailler, et le second est un permis annuel pour la garde de poules.

Précisons que le poulailler doit se conformer à plusieurs normes, notamment la distance par rapport à la maison, les dimensions et la ventilation. Le règlement indique également que le poulailler doit accueillir au moins deux poules, puisque celles-ci ne peuvent pas vivre de façon solitaire, mais pas plus de cinq, et aucun coq. Des mesures d’hygiène et d’entretien sont obligatoires pour éviter de causer des nuisances au voisinage.

Le saviez-vous ?

Même si elle peut vivre jusqu’à dix ans, la poule ne pond des œufs que pendant les quelques premières années de sa vie. Néanmoins, elle peut produire près d’un kilogramme d’excréments chaque semaine !

La poule est un oiseau complexe avec plusieurs particularités. Il est utile de les connaître, pour éviter des surprises et se préparer adéquatement. Entre autres, la Fédération des producteurs d’œufs du Québec publie des renseignements en ligne sur les implications de l’élevage de poules en milieu urbain.

Information (permis et la réglementation en vigueur) : Service de la planification et du développement du territoire